AGENDA SAISON SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2022 • BILLETTERIE 

MELBA • 15 SEPTEMBRE 2022

MELBA entre sur scène comme sur un ring : présence irradiante, magnétique. Si son langage a souvent été empreint de combats, elle sait  aujourd’hui allier l’ombre à la lumière pour défendre ses chansons avec une énergie contagieuse.

On en retient un amour ardent pour l’impact, l’urgence de briser des silences et d’ouvrir des débats. L’inclusivité comme cheval de bataille, MELBA cherche à rassembler sans détours. Sa pop en français mêle avec modernité sonorités organiques et productions électroniques ; inspirée par des artistes telles que Camélia Jordana ou Rosalía.

BENOIT DORÉMUS • 16 & 17 SEPTEMBRE 2022

Quinze ans déjà qu’il est là, funambule de la chanson française, un peu plus à chaque fois, indépendant et ouvert. Sur le fil encore une fois, Benoît Dorémus trouve son équilibre, penche parfois vers le féminin, de tendres portraits de femmes, puis vers le masculin, du subtile, il virage à 360° vers le potache, glisse, agile, comme dans le clip de ce premier morceau, sur ses rollers.

Quelque part entre la terre et le ciel, le chanteur plébiscité de l’espace par l’astronaute Thomas Pesquet (le titre « Rien à te mettre » tweeté en direct des étoiles) nous rappelle que nous sommes des êtres complexes qui vivons dans plusieurs dimensions, qu’on ne peut pas se battre contre les fantômes, mais que l’on peut les laisser reposer en paix.

 

CÉCILE HERCULE • 22 SEPTEMBRE 2022

Après un dernier disque encensé par la critique, Cécile Hercule se révèle dans un superbe nouvel album, porté par la finesse de son écriture et l’efficacité de ses mélodies qui touchent au cœur comme sur le sublime « Du ciel, de la neige », chanté en duo avec TIM DUP. La lyonnaise s’affirme définitivement comme une artiste sur laquelle il va falloir compter au sein de la nouvelle scène pop française. Un disque au spleen gainsbourien habité par l’idéal romantique et littéraire de l’autrice

La voix de Cécile nous embarque dès les premiers mots, avec cette autodérision et ce sourire en coin que l’on devine sur ses lèvres.

 

AUREN + WENDY MARTINEZ • 23 SEPTEMBRE 2022

AUREN
Auren fait de ses rêves des mondes possibles. Celui de prendre position, d’imposer une voix sensible et politisée dans le répertoire actuel s’incarne dans ce troisième album Il s’est passé quelque chose. Sa plume, déliée, est le tremplin pour une envolée nouvelle : elle dévoile cette parole de femme aguerrie dans une formule douce-amère où elle se heurte à l’époque qui angoisse, saisit l’agitation de nuits douloureuses, s’attaque à la négligence climatique, observe le mensonge et la langue de bois. En découlent des textes acerbes, où l’ironie et l’optimisme se détrônent sans cesse et reflètent ce ballottement dans lequel nous cherchons à nous frayer un chemin : entre espoir et désespoir, rêves et anxiété, impuissance et prise de pouvoir.

 

WENDY MARTINEZ 

Wendy Martinez revisite la pop et le rock 70’s-80’s, pour y chanter l’aube, l’amour cosmique, la résilience, ou la religion des écrans, par voix profonde. Pour illustrer son univers surréaliste, Wendy Martinez peint ses visuels, réalise et monte elle-même des clips psychédéliques, kaléidoscopiques. Après le premier Grand Confinement, elle a sorti un premier EP six titres, en France (Le Pop Club Records / Belka) et en Angleterre (Outré). Sur scène et dans ce premier disque, vieux claviers, basse langoureuse sixties-seventies, batterie-transe, choeurs d’anges, portent ses textes vivaces et épiques.

 

PETITE GUEULE • 24 SEPTEMBRE 2022  

Enfant vénère du confinement / Frémissant depuis longtemps / A décidé d’ouvrir sa …
Petite Gueule, sur scène, fera vibrer / La musique sera urbaine et avec franc-parler
Avec gouaille, avec urgence de s’exprimer / Le verbe sera sensible, intense et rythmé
Entre le Rap et la Chanson à texte / C’est les contrastes qui l’intéressent
Les rencontres, les ch’mins croisés, les influences entremêlées / Qu’ça soit puissant, qu’ça fasse danser, un groove ardent et passionné ! Un rap conscient et rêveur, qui croit très fort, tout en douceur / Aux mélodies qui sont en nous, en minuscule mais en beaucoup / Le confinement sera présent mais t’inquiète pas ça s’ra marrant / Touchant, fragile, à l’essentiel, / en mode vénère sur carrousel…

 

BATLIK • 29 SEPTEMBRE 2022

Nombre des auditeurs de Batlik ont coutume de dire: « d’habitude je n’écoute pas ce genre de musique, mais là c’est différent », peut-être parce que Batlik parvient à faire passer la musique avant le genre musical. L’art de la défaite est son 12ème album. On y retrouve les signes distinctifs de toujours : textes, mélodies et riffs hypnotiques, groove et voix nonchalamment appliquée. Il convoque basse, batterie, chœur et cuivres pour soutenir les 10 titres de cet opus, tous inspirés du philosophe, poète et écrivain Emil Cioran. Batlik choisit la voie du contre-pied et nous livre un hommage lumineux, à l’orchestration riche et savoureuse. Magistralement mixées par Jean Lamoot, ces 10 chansons sont autant d’échappées, de perspectives et de tentatives de sublimer les mornes contingences du temps en ondes poétiques.


ILLUSTRE • 1ER OCTOBRE 2022

Comme les deux pôles d’un iceberg, ILLUSTRE cherche à assembler les différences. Créer une cohésion, une alchimie, dans une société en plein bouleversements. Hors des codes et non-binaire, remettant en question les clichés sur le genre, elle aime rendre complémentaire ce qui tend à s’éloigner. Cette identité singulière se retrouve dans son premier album, ILLE, une ode musicale rap soutenue par des productions modernes entre chill trap et banger. A travers un jeu de miroirs entre féminin et masculin, elle parle de notre monde, de notre identité, du lâcher prise, de la place de la femme, de persévérance, d’émotion… ILLUSTRE a mis un peu de son histoire, de son chemin personnel, dans une robe soyeuse, classe et accessible. L’art pour rassembler, connecter les énergies, raconter un possible, élargir les frontières et oublier les limites.

 

BAPTISTE VENTADOUR • 06 OCTOBRE 2022

Avec ce premier album « Pour la beauté du geste », Baptiste Ventadour s’impose naturellement comme la relève de la scène française.

Sans le son, il a la bouille d’un ange adolescent qui commence à tâter de la guitare dans sa chambre d’enfant. Mais avec le son, la surprise est de taille : d’abord, Baptiste Ventadour, 23 ans et originaire du Limousin, joue de sa guitare à douze cordes comme s’il avait quarante doigts. L’élan folk irrésistible d’une douze cordes, la clarté des émotions, la ferveur d’une voix de bluesman juvénile, la limpidité des intentions… Avec sa musique, le nouveau nom à suivre de la scène française Baptiste Ventadour touche plusieurs générations


SARCLORET • 07 OCTOBRE 2022

Au seuil du quatrième âge, Sarclo se demande s’il est raisonnable de faire encore un disque…
A vrai dire, en 2011, il avait bien décidé d’arrêter la chanson et de se consacrer à la construction du Théâtre Thénardier, à Montreuil, car il avait consacré une bonne partie de l’énergie de ses belles années à se moquer des vieux chanteurs.
Les travaux touchant à leur fin, il a observé que faire de la musique avec son fils Albert Chinet était un bonheur, d’autant que les productions de ce jeune homme lui semblaient brillantes, et que, chance significative, ce bonheur semblait partagé.
Il en ressort un opus où se superposent l’écriture d’un auteur cabossé et la fraîcheur d’un producteur talentueux, baignant dans un amour réciproque inconditionnel.

 

GYSLAIN.N • 08 OCTOBRE 2022

Gyslain.N est un artiste à l’emprunte hybride. Jeune étudiant, il découvre les scènes ouvertes de chanson, de slam, et de rap qui deviennent son école artistique. Il se fait remarquer sur open mic et les jam lyonnaises, puis crée avec ses acolytes «Le cercle des poètes à la rue », collectif avec lequel il anime des soirées Slam, chanson et rap, participe à des tournois et crée des spectacles. Il développe un univers bien à lui, où textes aiguisés se scandent, se rappent et se chantent sur une musique qui oscille entre groove chaleureux et baroque inclassable. En 2020, il se lance dans la réalisation de son tout premier Album solo « Danser sous les bombes ». Dix titres qui font échos à ce que Gyslain.N appelle, La naïveté Lucide, ou comment regarder le monde sans se faire d’illusions, tout en gardant la capacité à le sublimer.

 

IAROSS • 13 OCTOBRE 2022

Trois ans après le renversant Cri des Fourmis, le puissant trio Iaross se renouvelle encore pour arpenter de nouveaux territoires…

Du minuscule au majuscule (et inversement), il a pris le temps de poser un regard neuf et augmenté sur son époque en manque de souffle. Avec des accents électro et une forme de transe douce offerte en écrin aux textes écrits et portés par Nicolas Iarossi, Apnée est une superbe respiration ; un exercice de pleine conscience qui peint le monde à grands coups de plongées poétiques ! 

 

 

YOANNA • 14 OCTOBRE 2022

Yoanna revient avec son accordéon et son complice Mathieu Goust à la batterie. Sincères, provocatrices mais pleine d’autodérision, ses chansons sensiblement brutes et instinctivement féministes ne laissent pas indifférent. Présence magnétique, riffs d’accordéon percutants, refrains comme des slogans, chaque chanson est un combat qu’elle gagne sans frémir malgré les doutes qui percent au travers de ses textes. Yoanna mobilise sur scène un sens de la répartie et un art du placement non-conformistes. Avant elle chantait sa révolte, la criait même. Aujourd’hui, elle a aiguisé ses textes face à la violence du marché et aux outrages infligés à la nature. Les mots percutent notre esprit mais le sourire n’est jamais loin car c’est une source d’énergie renouvelable, boostée par son sens de la formule et un jeu avec le public surprenant.

 

THAÏS TÉ • 15 OCTOBRE 2022

Thaïs Té a étendu sa gamme : superposition de couches pop sur le manteau folk, variété mélodique, percées en clair-obscur ou brumeuses, nappes électroniques. Habiller des mots pour déshabiller ses maux, imprimer des émotions, marquer les curseurs. Il y a là une émancipation et une affirmation, un lâcher-prise et un esprit batailleur. Cette volonté de ne plus se voiler la face, d’assumer les élans de son identité de femme et de musicienne, Thaïs Té l’a appliquée à toutes les étapes de ce projet au relief vigoureux. La lyonnaise puise aussi copieusement dans son intimité intranquille que dans les films, les essais ou les podcasts à sujet sociologique. Savoir son attrait pour l’énergie bigarrée des White Stripes ou des Arctic Monkeys, le folk à la mélancolie rayonnante d’un Bon Iver ou d’une Julia Stone, ou la place majeure de Benjamin Biolay dans sa discothèque. 

 

 

IGIT • 20 OCTOBRE 2022

Derrière les quatre lettres du Pseudonyme IGIT se cache Antoine Barrau, auteur-compositeur-interprète de 36 ans au parcours atypique et franc. Après un EP, un ALBUM et une tournée à guichet fermé, il prend alors un peu de recul et prête sa plume a divers artistes (Christophe Willem, Arcadian, Yannick Noah, Marcel Amont, Carla, Kids United…). Longtemps artistiquement Insaisissable, celui qui se définit comme « à la lisière de tout » décide de revenir aujourd’hui en ayant trouvé la forme qui lui sied le mieux, un piano-voix brut sans aucun artifice, où nous percutent sa voix grave et son analyse distanciée du monde. Et quand à l’écoute de « Belle époque » l’auditeur lui dit « c’est beau », alors IGIT sourit, rempli du sentiment du devoir accompli en étrange artisan d’une chanson française bien vivante.

 

MPL • 21 OCTOBRE 2022

MPL, c’est un parchemin qui se déroule comme un conte, une bande de cinq garçons attachants qui crient leurs sentiments face aux tempêtes. Des mélodies entêtantes, des textes poétiques débordant d’images et de paysages et  la volonté d’en découdre avec les schémas imposés par la société. Des garçons d’aujourd’hui finalement, qui font fleurir les interrogations et qui osent devenir autre chose que ce que l’ancien monde attend d’eux. C’est dans cette perspective de perpétuel questionnement de leur masculinité et d’affirmation de leur sensibilité que naît le nouvel album de MPL : Bonhommes. Ces cinq silhouettes fantômes, dos aux montagnes, qu’on devine sur la pochette du disque, ne tarderont pas à ôter les drapeaux sous lesquels ils se cachent pour se dévoiler à nous.

MAUVAIS GARÇON + DANILO • 10 NOVEMBRE 2022

MAUVAIS GARCON : Avez-vous déjà ressenti l’étrange sensation que deux choses qui n’auraient jamais dû se rassembler vont très bien ensemble ? Et bien ça, c’est Mauvais Garçon. Deux âmes distinctes, des influences très différentes, qui fusionnent en un concept uni et unique. Un son oscillant entre acoustique et électro, des textes impactants sur un fond de pop influencée jazz, chanson et hip hop.

DANILO : Après plusieurs années à évoluer au sein de diverses formations musicales (Texas Menthol, Segfault …), Danilo décide,en 2021, de lancer son projet solo.
Une voix nonchalante, entre mélancolie et légèreté, inspiré par des artistes tel que Baxter Dury, Lescop ou Etienne Daho, l’univers de DANILO allie pop indé et rock/new wave.

 

BEN HERBERT LARUE • 12 NOVEMBRE 2022

Ben Herbert Larue est un chanteur poète qui ne laisse pas indifférent. Tour à tour poignant, lunaire ou drôle, il joue avec l’éloquence de son corps acteur et sa voix puissante pour tenir l’humain dans le creux de sa main. Digne héritier de Brel ou de Leprest, il fait vibrer la corde sensible et présente ici son deuxième album : Souffle(s). Une traversé chantée et déclamée écrite dans un monde qui retient sa respiration.Entre urgence de rire, besoin de créer du lien et souffle de révolte, les émotions sont multiples et foisonnent à l’écoute de cette musique intimiste, intense et lumineuse à la fois.

Un souffle court qui souffle au cœur.

 

 

FRANÇOIZ BREUT • 17 NOVEMBRE 2022

« Entre rêves érotiques et sombres réalités crues, cauchemars et fables, fragments de réflexions, désenchantements, dépressions apocalyptiques, sursauts de vie et d’espoirs, j’ai continué à observer, avec une certaine distance, un monde que je comprends de moins en moins. » Françoiz Breut pose sa voix pour la première fois sur le second album de Dominique A. Ses pas auront plus tard croisé ceux de Yann Tiersen, Calexico, Faust, Philippe Katerine, Kat Onoma, Ted Barnes, Portishead, François and the Atlas Mountains… Ce nouveau chapitre de sa déjà riche carrière est né du désir d’épancher sa soif d’expériences musicales inédites, Françoiz fait confiance à ses fidèles collaborateurs et électroniciens Roméo Poirier et Marc Melià qui font rimer électronique et organique,  scandant la nécessaire urgence climatique.

 

BANCAL CHÉRI • 18 NOVEMBRE 2022

Quatre folies douces. Quatre électrons libres. Quatre furieux et délicats esthètes. Bancal Chéri est un authentique groupe récréatif, unissant jusqu’à les entremêler les gouailles, mélodies, désirs et artisanats de chacun. Quatre forces vives sur un même trampoline : l’instinct animal de Dimoné, les vertiges amoureux de Nicolas Jules, la dangerosité carnassière de Roland Bourbon, l’incandescence insoumise d’Imbert Imbert.

Bancal Chéri s’amuse, se tient la porte, emprunte des voies balisées comme des couloirs imprévues, alterne petites claques et morsures. Percussions, guitares, claviers, contrebasse. Une cavalcade luxuriante, électrique, effrontée, démocratique. Sans pénurie de carburant.

 

NICOLAS JULES • 19 NOVEMBRE 2022

Certain que ce spectacle ne ressemble à aucun autre. Poésie giflante et rock caressant. Roland Bourbon fouette ses tambours sauvages depuis plus de quinze ans au côté de son ami, autant dire qu’il a l’habitude de s’aventurer sur des chemins buissonniers. Frédéric Jouhannet, nouveau venu, fait danser deux violons des pays martiens de l’est avec une jovialité rare. Quant à Nicolas Jules, l’air de rien, toujours l’air de rien depuis plus de vint cinq ans, tu vas te rendre compte en trouvant ça impensable que ses chansons parlent de toi.

 

 

 

CŒUR + GAZZEL • 24 NOVEMBRE 2022

CŒUR : La « Trap Love » de Cœur va chambouler votre myocarde. Auteure-compositrice, Cœur provoque autant qu’elle charme, jonglant aisément des émotions les plus délicates aux accès de rage les plus intenses. Véritable show-girl, elle chante et rap sur des instrus percutantes, avec une énergie poignante et contagieuse. 

GAZZEL : Formé dans la région lyonnaise, le duo développe depuis début 2022 un univers atypique dans le milieu de la Pop Urbaine française. Gazzel développe une identité singulière où l’on retrouve des couleurs organiques mêlées à l’énergie des musiques électroniques. Entre poésie, beats puissants, flows percutants et ambiances cinématographiques, ils proposent un mélange de productions électroniques aux saveurs analogiques avec des textes en français.

 

YVAN MARC • 25 NOVEMBRE 2022

Avec son 8ème album « Pas tout seul »,  Yvan Marc élargit ici sa gamme chromatique de songwriter. Les morceaux ont gagné en déclivités, en panoramas, en harmonies. S’y entremêlent senteurs boisées et fragrances électroniques, peintures au pastel et compositions fauves. D’une voix veloutée et constamment réconfortante, ce chantre des émotions intermédiaires déroule un autoportrait avec une écriture agile, concernée, poétique. Un artiste arraché de la pesanteur du présent qui poursuit son idéal en musique.

 

 

 

CLAIR • 01 DÉCEMBRE 2022

Clair est avec sa guitare nylon, sa voix et tout est dans sa tête. Quand elle chante, c’est la joie, la musique, les vacances à Saint-Gilles Croix de Vie. Elle voit flou, le monde est mystérieux, tout le monde la fait chier. Heureuse une fois sur deux dans sa maison magique. Issu de son premier album «La maison Magique» à venir en janvier 2023, écrit et composé par Philippe Katerine et co-réalisé avec Victor Le Masne (Juliette Armanet, Kavinsky…), Clair nous dévoile ce premier morceau ludique et mental «Tout est dans la tête». Après de multiples collaborations sur son dernier album, Clair a noué un véritable lien artistique et amical avec Philippe Katerine qui dit lui-même « si j’étais chanteuse et qu’on m’aurait laissé le choix d’une voix, j’aurais pris sa voix. » C’est donc tout naturellement qu’elle est la première signature du nouveau label de Philippe Katerine.

 

ROSEMARIE + GISÈLE PAPE • 02 DÉCEMBRE 2022

ROSEMARIE : Les chansons de Rosemarie défilent au gré des saisons : tantôt fleurs fragiles et parfumées, tantôt feuilles d’automne et pommes de pin à faire bruler dans la cheminée. Douce mélancolie ou joie tendre, Rosemarie invoque les souvenirs et les laisse refaire surface. Un espace-temps bien à elle, dans lequel on se laisse glisser volontiers.
GISELE PAPE : Entre pop hypnotique et electro expérimentale, Gisèle Pape tisse des espaces de rêverie. Son sentier a croisé l’apprentissage de l’orgue, des études de cinéma à l’Ecole Louis Lumière et la pratique de la lumière. Artiste singulière, mue par une douce étrangeté, elle questionne autant qu’elle réenchante les fragilités de ce monde, révélant l’intime et la nature, de sa voix claire et envoutante. 

 

LA TROP GRANDE AVENTURE • 06 & 07 DÉCEMBRE

Il était une fois une petite fille.
Enfin… pas si petite que ça… voir même plutôt grande pour son âge, et pour le reste du monde. Et cette grande petite fille va devenir encore plus grande, et encore plus grande, et encore plus grande, tout simplement parce qu’elle va grandir et atteindre sa taille adulte de demi-géante. Un jour, elle décide d’aller voir ce qui se passe un peu plus loin, là où son père lui a toujours interdit d’aller, là où les hommes et les femmes vivent tous de la même manière et de la même couleur….
« La TROP grande aventure» est une fable « féministo-humoristico-libertaire », un voyage dans un univers fantastique mais au bout du conte pas si éloigné que ça de notre société d’aujourd’hui.

 

 

 

 

 

 

CAÏMAN • 15 DÉCEMBRE 

Caïman se faufile, en français, tantôt dans des territoires souterrains et à l’abandon, tantôt dans des errances astrales et électriques, tantôt dans une urgence de dire sobre et directe. Ce sont des chansons-chimères qui naissent dans les angles morts, dans l’obscurité, dans le point de bascule entre les eaux troubles et l’air de la forêt. Avec des paillettes pour la pop, des écailles pour le rock et des trucs qui flambent au milieu. Laissez-vous faire – ils et elle sauront à coups sûrs vous réconcilier avec votre maison hantée.
Caïman

 

MARCIA HIGELIN • 16 DÉCEMBRE 2022

Le prénom Marcia évoque une célèbre chanson des années 80 (Marcia Baïla des Rita Mitsouko). Le nom Higelin compte parmi ceux qui dorent la légende de la chanson française. Souvent pareille filiation pèse plus qu’elle n’élève. Dans le cas de Marcia, elle émancipe. L’écoute des 6 titres réunis sur Prince de Plomb, son premier EP, suffit pour s’en convaincre. Elle y impose un style qui, s’il doit à la parenté, l’est au travers d’un tempérament farouchement indépendant. En effet : soutenue par un piano, quelques cordes, un chœur, Marcia chante sa singularité, son audace. À quoi la rattacher ? Au jazz vocal ? Au blues ? Au fado ? Au R’n’B ? À la chanson française ? Disons qu’elle caresse tout cela, sans rien repousser ni épouser, que sa musique telle une belle effrontée se distingue par sa manière d’échapper au déterminisme comme à la mise en boite. 

 

MONSIEUR ROUX • 17 DÉCEMBRE 2022

Monsieur Roux fait partie de la nouvelle scène de la nouvelle chanson française de 2007. Avec 4 albums au compteur, il fait partie des chanteurs les plus décroissants du pays. C’est seul avec sa guitare, qu’il tourne actuellement. L’occasion de tester des nouvelles chansons qu’il enregistrera peut-être un jour et de chanter ses vieux tubes que personne ne connait. Mais voir Monsieur Roux en concert c’est surtout l’assurance de s’amuser sur de la musique entrainante mais pas trop forte et des chansons sympas et respectueuses de tous-t-e-s.