post

Marine Futin // jeudi 21 septembre

cropped-MFutin.jpg

Fulgurant, énergique et véritablement rafraîchissant. Voici les premiers adjectifs qui nous viennent à l’écoute de Qui Danse, tout premier album de Marine Futin, chanteuse, guitariste, compositrice — ou plutôt singer-songwriter — installée à Brooklyn, Q.G. des plus éminents jazzmen. Et il est question de jazz dans ce disque aux influences pop et folk, ce que l’on constate immédiatement à l’écoute des arrangements aériens que brodent les musiciens : Nir Felder et Gilad Hekselman aux guitares, Ziv Ravitz à la batterie et Or Baraket à la contrebasse.

Les treize titres présents sur le disque ont été composés au cours de ces dix dernières années, en France, en Chine, aux Etats-Unis ou encore en Inde, où elle est partie plusieurs semaines lors d’une tournée en 2011. Mais c’est au cœur de la Grosse Pomme que toutes ses chansons ont été peaufinées avec une envie irrépressible d’imprégner sa musique d’une énergie typiquement newyorkaise, comme le démontre la pulsation ternaire « d’Alphabet » qui, en quelques secondes, vous projette au croisement de la 7e avenue et de Christopher Street, au cœur de Greenwich Village et des musiques afro-américaines.

Arrivée seule dans la jungle urbaine, sans accointances particulières avec le milieu restreint du jazz, il lui aura fallu plusieurs années avant de réunir les personnes capables de sublimer ses textes denses et rythmiquement tendus, à l’image du morceau éponyme « Qui Danse », qui prend la forme d’un funk sur lequel les musiciens improvisent et s’amusent, à l’évidence.

Nouvelle venue sur la scène pop francophone internationale, Marine Futin s’inscrit dans une lignée toujours aussi rare des chanteuses qui attachent autant d’importance aux textes qu’aux accompagnements. A l’heure où la pop et la chanson française délaissent les musiciens pour des logiciels et autres boîtes à rythmes, Marine a voulu prouver qu’il est possible de composer en 2017 un répertoire totalement acoustique et fondamentalement moderne.

Marine Futin sera en concert à A Thou Bout d’Chant le jeudi 21 septembre à 20h30.

Pour réserver : 07 56 92 92 89 ou
Vente de billets en ligne

post

Moran // samedi 23 septembre

cropped-Moran.jpg

Un album entièrement fabriqué à deux pour un concert en duo. Jeff Moran: poète, chanteur, compositeur et insoumis. Thomas Carbou: guitariste du monde, rebelle, fier et hyperactif. Sur un fond projeté d’images et de vidéos créées par l’artiste peintre et réalisateur Mike Pelland, inspirées par la poésie de Jeff et la virtuosité de Thomas, ce spectacle vous emmènera dans l’ambiance d’un sous-sol de la rue Casgrain à Montréal, au moment de la création des chansons… Lampes de chevet, amitiés, colères tranquilles, bonheurs fragiles… une trop brève suite de longues histoires courtes poussées à la sueur de rien pour un peu essayer de briser le silence des chiens.

Moran sera en concert à A Thou Bout d’Chant le samedi 23 septembre à 20h30.

Pour réserver : 07 56 92 92 89 ou
Vente de billets en ligne