HÉLÈNE GRANGE // VENDREDI 11 MARS // 20H30

« Ils ont les chansons au ventre depuis des décennies ! Avec cette quatrième création, Hélène Grange et Patrick Luirard s’attaquent résolument à la gastronomie, les plaisirs de la table, la bonne bouffe, la gourmandise, les excès, l’art culinaire, …
Le duo emprunte des chansons à Boris Vian, Michèle Bernard, Rémo Gary, Elise Caron, Presque Oui, Les Frères Jacques, François Morel, Chansons Plus Bifluoré, Ricet Barrier, Léo Ferré, Trenet, Gérard Morel, Brassens … Auteure et metteure en scène, Brigitte Mercier officie pour harmoniser subtilement le menu qu’Hélène et Patrick proposent à vos sens. Elle les lance à la poursuite des « Mères lyonnaises », créatrices des bouchons et de la cuisine lyonnaise !
Les comédiens-chanteurs-musiciens filent la métaphore des plaisirs à l’addiction, de l’abstinence à la pauvreté, de l’appétence à l’amour, et parlent de la terre entière dans un seul grain de blé. Ils jubilent, trépignent et savourent le langage de la cuisine et la cuisine du langage. »

Pour réserver :

Vente de billets en ligne

BONBON VODOU // JEUDI 24 MARS // 20H30

Bonbon Vodou c’est Oriane Lacaille, fille d’une grande famille de musiciens réunionnais, et JereM, fils… de 2 psychiatres lacaniens. Une écriture à double fond, deux voix douces et ensoleillées qui s’accordent comme un songe, ce duo façonne une chanson dépaysée et imprévisible, détournée par l’Afrique et la Réunion, les 2 pieds dans 20 pays. Bonbon Vodou joue d’instruments glanés au gré des voyages, mais aussi d’un boxon hétéroclite d’objets quotidiens. Sous les doigts d’Oriane, bouteille de sirop, sac plastique, boites de conserve deviennent inexplicablement percussions . JereM défouraille guitare transformée, bidon d’essence ou ukulélé tahitien… « Métèque » – comme ce mot est noble – baigné par la douceur des 2 voix claires et porté par un groove minimaliste et ravageur, Bonbon Vodou distille la joie et propage son onde amoureuse.